Particulièrement confiant au moment d’accueillir le technicien brésilien en mai, le président lyonnais a rapidement déchanté. Au point d’aboutir au licenciement de Sylvinho, quatre mois après son arrivée. (Source L’Equipe).

Ce projet, il y croyait. Au mois de mai dernier, Jean-Michel Aulas était particulièrement enthousiaste au moment d’accueillir Juninho et Sylvinho. Le nouveau directeur sportif et son entraîneur étaient présentés comme le duo idéal, par un président qui acceptait enfin de déléguer la gestion sportive de son club.

Quatre mois plus tard, coup d’arrêt de ce nouveau projet : Sylvinho a été licencié lundi, fragilisant Juninho, qui l’avait choisi. Quatre mois durant lesquels le discours du président de l’OL aura particulièrement évolué.

Ne ratez pas nos pronos, nos conseils et nos offres spéciales VIP → Abonnez-vous à notre newsletter et recevez en exclusivité toutes les news !

Ne ratez pas nos pronos, nos conseils et nos offres spéciales VIP → Abonnez-vous à notre newsletter et recevez en exclusivité toutes les news !

Vous êtes bien inscrit à la lettre d'information.

Pin It on Pinterest

Share This